Un exemple concret

Comment fonctionne le CPF?

La cumulation des droits

En travaillant, je cumule des droits à la formation. Ces droits sont stockés dans mon Compte Personnel de Formation. Le CPF remplace le DIF (Droit Individuel à la Formation) depuis 2015. Les informations de ce document sont valables pour les salariés de droit privé. Vous relevez d’un autre statut : fonctionnaire, agent consulaire…Consultez le site moncompteformation.gouv.fr.

Le calcul

Depuis le 1er janvier 2019, mon compte CPF est alimenté en euros au rythme de 500€ chaque année. Dans le cas où ma qualification est inférieure au CAP, je cumule 800€ par an. Si je travaille à mi-temps ou plus, je cumule également 500€ par an. En revanche, si je travaille moins d’un mi-temps, mes droits sont proportionnels à mon temps de travail. À noter – Je n’ai rien à faire, mes droits sont calculés automatiquement en fonction de mon activité grâce aux déclarations sociales obligatoires effectuées par mon employeur.

Le plafonnement

Mon compte CPF est plafonné à 5 000€ ou à 8 000€ si ma qualification est inférieure au CAP. Sont inclues dans ce plafond, mes heures de CPF non utilisées au 1er janvier 2019.

Les options

Pour pouvoir utiliser mon compte CPF, je dois choisir une formation certifiante* ou diplômante. Ces certifications peuvent porter sur des compétences métier : électricien, financier, gestionnaire des ressources humaines… Ou sur des compétences comportementales : communication écrite ou orale, conduite de réunion… Je peux également utiliser mon CPF pour un accompagnement VAE, un bilan de compétences, le permis B et poids lourds, l’accompagnement à la création ou la reprise d’une entreprise. *À noter – Certifiant ne veut pas dire long ! Certaines formations courtes de 2 ou 3 jours sont éligibles au CPF. Choisir une formation certifiante permet de bénéficier d’une reconnaissance professionnelle et officielle de sa montée en compétences. Un excellent moyen de faciliter sa mobilité professionnelle dans et en dehors de l’entreprise.

L'abondement CPF

Le coût de la formation est directement pris en charge via mon compte CPF. Si le montant disponible est suffisant, je n’ai rien à régler. En revanche, si le montant disponible est insuffisant, je devrais règler la différence. Mon employeur peut prendre en charge la différence si mon projet rejoint les priorités de l’entreprise. On parle d’abondement CPF.

Voir avec l'employeur

Hors du temps de travail, je choisis en toute autonomie la formation que je veux suivre. Pour une formation pendant le temps de travail, l’autorisation de mon employeur est nécessaire sur le calendrier de la formation. Je dois alors formuler ma demande 60 jours avant le début d’une formation de moins de 6 mois, 120 jours avant le début d’une formation de 6 mois et plus. En cas d’absence de réponse de mon employeur dans un délai d’un mois, ma demande est acceptée. A noter – Lorsque la formation est suivie sur le temps de travail, la rémunération du salarié est maintenue par l’employeur.